Marta Blanc 

 peinture, sites internet, créations graphiques 


marta blanc

L’écume des jours, 2017, 80 cm x 80 cm

Toi, ce n’est pas toi. Toi, c'est quarante trillions de cellules. Et chacune d'elles est complexe comme un monde. Chacune peut te sauver. Ou te tuer. Elles sont fractales et toute fractale est faite de fractales, une infinité composée d'infinités imbriquées à l'infini. On n'arrivera jamais au bout. On ne verra jamais le fond. Mais on n'aura jamais fini d'en parler. D'en faire des dessins. D'en sentir la présence. On traverse la nuit et on trouve, de l'autre côté, la porte. Des lumières. Le monde. Toi.

Petr Koubsky, journaliste